1er mai, fête des Bruxellois.es

Samenvating frans

Traditionnellement, le 1er mai est une grande fête pour nous tous et toutes. Un jour où nous réfléchissons à l'évolution positive de notre société. Nous célébrons le 1er mai parce que nous évoluons vers une société qui prend en compte les différentes facettes de notre vie. Dans laquelle il y a bien plus que le travail.

Pendant la crise de coronavirus, nous avons tous et toutes été obligés de réfléchir à la définition du travail et à la manière dont il contribue à notre vie quotidienne. Le travailleur n'est plus seulement la définition d'un employé qui, par exemple, travaille à son bureau de 9 à 17 h du lundi au vendredi. Les mesures liés au COVID nous ont parfois donné l'impression que nous ne pouvions rien faire d'autre que de travailler. Il n'y avait rien d'autre. Et tout ce qui fait la beauté de Bruxelles n'était plus autorisé.  

Le télétravail et le fait de ne plus pouvoir travailler nous ont marqués. Mais cela nous rendra aussi plus forts. Avec one.brussels, nous sommes encore plus déterminés à éliminer les inégalités entre Bruxellois.es. Un cadre juridique correct pour le télétravail, la poursuite de la création d'opportunités pour les jeunes, les chômeurs de longue durée et les personnes peu scolarisées sont plus que jamais au cœur de notre agenda. Nous travaillons à une ville où la qualité de vie est une priorité à tous les niveaux, qu'il s'agisse de notre santé mentale, de la lutte contre la solitude ou d'un espace public où chacun.e se sent bien.

En dehors de cela, il y a heureusement aussi un côté positif. Bientôt, nous pourrons nous revoir et nous rencontrer en ville. Prendre un verre ensemble sur une terrasse. Rire ensemble à la porte de l'école. Se rencontrer à la pleine de jeux. 

Le travail et le statut de travailleur s'appliquent à chacun d'entre nous. À chaque personne à Bruxelles qui contribue à cette ville de manière positive. Être un travailleur, c'est être un.e bruxellois.e. Ensemble, nous veillons à ce que, même après la pandémie, nous puissions continuer à travailler, à nous amuser, à être ensemble et à vivre ensemble. 

C'est pourquoi nous vous remercions ! Ce 1er mai est pour vous !

Une image de la façon dont vous avez, avec nous, continué à travailler malgré tous les défis à relever. Outre le télétravail, le surmenage et l'inactivité, nous nous sommes accrochés aux petites choses qui nous permettent de rester ensemble. Lire ensemble, faire du sport, sortir dans la nature et explorer la ville à pied ou à vélo. 

Merci de faire vivre la ville.
Merci de faire vivre Bruxelles. 

Voulez-vous contribuer à rendre Bruxelles plus belle
Rejoignez notre mouvement urbain ! 

Restez informé de one.brussels